Viewing posts categorised under: Relations presse

Différence entre dossier de presse et communiqué de presse

#agence | 0 comments | by Questiondecom

Vous souhaitez augmenter la visibilité de votre entreprise auprès des médias et vous hésitez entre un dossier de presse et un communiqué de presse. A première vue, le choix semble évident : un dossier de presse est plus long qu’un communiqué de presse. Mais est-ce si simple ?

De vrais outils de travail

Avant tout, n’oubliez pas que les dossiers de presse et les communiqués de presse sont des outils de travail pour les journalistes. Qui dit outil de travail dit valeur ajoutée, information différenciante, présentation professionnelle. On n’envoie donc JAMAIS une plaquette commerciale à un journaliste !

Ensuite, pour faire le choix entre dossier et communiqué de presse, répondez d’abord à quelques questions :

  • Quel message doit véhiculer l’outil presse ?
  • Quel type de retombée presse, quel type d’article est-ce que je souhaite obtenir ?

Le dossier de presse

Le dossier de presse, plus long que le communiqué de presse ne veut pas dire plus prolifique. Allez à l’essentiel, mais abordez toutes les informations que vous avez stratégiquement choisies : L’histoire de l’entreprise, ses valeurs, les dirigeants, les personnes qui façonnent l’entreprise, l’évènement, la marque, la gamme, le nouveau produit… Vous pouvez également communiquer des informations sur votre secteur, vos succès, ne faites pas l’impasse sur les petits échecs : les journalistes verront que vous avez réussi à rebondir !

N’hésitez pas à inclure une courte interview d’un responsable. Si votre interlocuteur est dynamique, il pourra donner envie aux journalistes de compléter avec ses propres questions 😉

Le communiqué de presse

Le communiqué de presse est bref. Il tient en une page, deux au maximum. Un bon communiqué de presse peut être lu en diagonale. Travaillez vos sous-titres !

Pour le communiqué, on s’en tient à une seule thématique. C’est l’outil idéal pour mettre en avant un nouveau produit, une ouverture de magasin, une inauguration, un évènement saisonnier… Travaillez votre rédaction car il vous faudra avoir de l’impact en moins de temps. Soyez concis et percutant.

La règle des 3 i, un indicateur important

Enfin, quelque soit votre choix, suivez la règle des 3 i :

  • Information : proposez des textes bien rédigés ;
  • Indication : enrichissez vos communiqués ou dossiers de chiffres, de renseignements précis, de données complètes ;
  • Iconographie : choisissez des photos de qualité, en haute définition, des liens vers des vidéos, ayez une présentation soignée.

En un mot

Le choix entre le dossier de presse ou le communiqué de presse se fera en fonction de l’importance et de la valeur ajoutée des informations que vous avez à transmettre.

read more

Ciblage média : devenez un sniper des RP

#agence | 0 comments | by Questiondecom

Vous avez une information, une invitation, un communiqué de presse ou un dossier de presse à envoyer aux journalistes. Vaut-il mieux l’envoyer à tous vos contacts ? Qu’est-ce que le ciblage media ?

A qui envoyer votre info ?

Ça y est, vous avez rédigé votre communiqué ou dossier de presse et vous devez l’envoyer aux journalistes. Ou la date de votre évènement approche et vous devez inviter les journalistes ou les influenceurs. Votre prochaine étape ? Le ciblage média. C’est le moment de passer en mode « sniper » des relations presse.

Qu’est-ce que le ciblage média ?

Le ciblage média, c’est l’action de sélectionner la personne idoine qui pourra relayer votre information.

Ce ciblage peut se faire de façon manuelle et anticipée, c’est le sourcing ; ou de façon assistée en louant une base de données auprès de professionnels.

Comment trouver les journalistes ?

Pour faire un bon sourcing, différentes méthodes.

L’orfèvrerie

  • Vérifier les grilles des émissions de radio ;
  • Scruter les génériques de fin d’émissions de TV. Attention, cela demande d’avoir un pouce réactif pour appuyer sur pause parce que les génériques défilent vite ;
  • Troisièmement, vous pouvez acheter la presse et partir à la recherche de l’ours. Je ne parle pas de la peluche qui fait 200 kg, mais bien du petit encadré que vous trouverez dans les magazines de la presse écrite. Le terme « ours » vient de ours en anglais : les nôtres. Dans cet encart, vous trouverez les coordonnées de la rédaction : adresse postale, téléphone et parfois mails des journalistes.

La solution de masse

Une autre façon de faire une ébauche de ciblage : la base de données disponible auprès de professionnels. Cette solution s’avère très onéreuse : il faut compter 1 500€HT pour y avoir accès. De plus, en louant une base de données, on et dans l’antithèse du sniper, mais plutôt dans l’arrosage massif. Pourquoi ? En France, il y a 142 500 journalistes, dont 34476 détenteurs de ka carte de presse (source Commission de la carte d’identité des journalistes professionnels – 2022). Difficile d’être à jour des départs en retraite, des arrivées de nouveaux contacts, de changements de fonctions, de changements de rubriques… Il m’est arrivé de voir les nom de certains journalistes encore actifs et profilés, plus de 8 mois après leur départ à la retraite !

Pour obtenir un fichier qualifié, il sera nécessaire de compléter la base de données d’appels téléphoniques pour vérifier que vous avez les bons contacts. La location de la base de données est une base, mais rien ne remplace les contacts personnels. Certes, la location de base de données permet de ne pas oublier de médias, mais elle ne fait pas tout.

Le bon sourcing ? Un mix !

En d’autres termes, dans le ciblage, tout ne peut pas être automatisé. Tout ne DOIT pas être automatisé. D’ailleurs, dans relations presse, il y a « relations ». Le sourcing n’est pas une perte de temps. Il vous permet de toucher les bonnes personnes pour ne pas être blacklisté par les journalistes qui se sentent spammés par des mails intempestifs.

2 Minutes Chrono RP, c’est tout pour aujourd’hui. Vous êtes un professionnel des bases de données et vous souhaitez réagir ? Faites-le nous savoir sur presse@questiondecom.fr. A très bientôt.

 

#Cision #HorsAntenne

#Augure

#Database

#Relations presse

#Journalistes

 

read more

Etes-vous prêt pour lancer une campagne de Relations Presse ?

Relations presse | 0 comments | by Questiondecom

 

Vous voulez que les médias parlent de vous ?

En rencontrant des chefs d’entreprises, il m’est arrivé de conseiller d’attendre avant de lancer une campagne de relations presse. Pure folie, croyez-vous ? Si on en juge par la dernière étude menée par Cision, 71% des journalistes jugent moins d’un quart des communiqués de presse pertinents. Ça donne à réfléchir.

Quand prévoir une campagne de relations médias ?

Communiquer auprès des journalistes, c’est envoyer des informations à des professionnels. En fonction du type de média (radio, TV, agences de presse, internet ou presse papier), de la famille du média (presse grand public, presse technique ou presse professionnelle), ou du domaine couvert, un journaliste peut recevoir plus de 100 dossiers de presse par jour ! Mettez-vous à sa place. Il sélectionnera, tout comme vous le feriez si vous receviez autant de mails et courriers.

Sélectionnez vos temps de parole

Ne communiquez que si vous avez une réelle valeur ajoutée. Votre entreprise a 5 ans ? Vous avez refait votre site internet ? Changé votre logo ? C’est une belle occasion de communiquer auprès de vos collaborateurs, mais ce n’est pas suffisant pour les médias.

Par contre, un lancement de produit, une nomination stratégique pour le développement de votre entreprise, de bons résultats économiques, un évènement grand public ou professionnel peuvent être des sources intéressantes pour les journalistes.

Anticipez les besoins des journalistes

Sachez également anticiper. Préparez tout ce dont pourrait avoir besoin un journaliste : photos en haute définition, vidéos, interlocuteurs pour répondre aux interviews, chiffres clés…

Enfin, les journalistes sont soumis aux délais de bouclage : le laps de temps entre la remise des sujets et l’impression des magazines. Il faut compter environ 2 mois de délai de bouclage pour un mensuel… Et le même délai pour l’hebdomadaire Femme Actuelle !

 

En un mot, soyez critiques envers vous-mêmes, anticipez les besoins des journalistes et les délais de bouclage, vous serez presque prêts pour lancer une campagne de relations presse !

 

#Cision

#Relations presse

#Journalistes

read more

Relations presse ou publicité ?

#agence | 0 comments | by Questiondecom

Quand vous ouvrez un magazine, savez-vous différencier le rédactionnel de l’achat d’espace ? Autrement dit, pouvez-vous reconnaitre un article écrit par un journaliste d’un publi-info, qui est une publicité à peine déguisée ? Je vous livre quelques clés pour vous y retrouver.

Comment reconnaitre un article d’un publi ?

L’article est écrit par un journaliste en toute autonomie, avec les informations que vous avez transmises, enrichies de ses recherches. Le publi-info peut être rédigé par la marque, plus souvent par le service publicité du magazine, parfois, par un journaliste.

Visuellement : L’article sera placé dans une rubrique et vous pourrez le repérer dans le sommaire, en tout début de journal, sauf pour Paris Match qui glisse son sommaire quasi en milieu de magazine !

Le publi-rédactionnel est identifiable à la mention « Publi-rédactionnel / publi-info ou Communiqué » écrit – en tout petit – sur un coin de page. Le publi-info reprend la même mise en page que la charte graphique des articles. Seul un œil avisé le reconnait rapidement.

Possible de tout maîtriser ?

Sauf exception, il est impossible de relire un article écrit par un journaliste avant sa parution. Liberté de la presse oblige. En revanche, un client valide le texte, la maquette, la date de parution du publi-info.

Enfin, d’un point de vue purement pécunier, une marque ne paie pas les journalistes pour avoir un article. Mais elle s’achète une page d’un magazine pour avoir un publi-rédactionnel.

Que retenir ?

Vous l’aurez compris, les relations presse permettent d’obtenir des articles qui, écrits par des journalistes apportent un regard objectif. Les journalistes rédigent un sujet quand ils ont testé, comparé et approuvé votre info !

En un mot, les relations presse ne sont pas de la publicité, même si un article de qualité vous fait la part belle dans les médias !

read more

2 Minutes Chrono RP, le podcast des relations presse

#agence | 0 comments | by Questiondecom

Vous avez dit Relations Presse ?

Les relations presse ont toujours été d’une opacité légendaire pour le plus grand nombre. Combien de fois entend-on des prospects nous demander d’écrire un article pour tel ou tel magazine ? Qui n’a jamais entendu dire que le métier est très facile et que ce n’est que le manque de temps qui fait qu’on nous interroge ? Qui sait faire la différence entre un publi-rédactionnel et un article ?

Trop facile…

L’une des difficultés des relations médias est son apparente facilité. Impression tellement répandue qu’elle peut laisser la place à la négligence, le manque de rigueur, la familiarité…

Communiquer s’apprend. Les relations presse aussi 🙂

Le bon consultant en relations presse

En bon professionnel, l’attaché de presse gère un budget, un planning, son précieux fichier de journalistes et d’influenceurs, des interviews, des tournages, l’interface client, des fournisseurs, prend le temps de lire, de s’informer sur son secteur, de s’enrichir sur des domaines connexes, voire différents. Tout cela chaque jour, tout au long des campagnes RP, sur le long terme… Pas si simple, finalement 😉

Apprendre, partager un métier passion, tout simplement

Avec le podcast 2 Minutes Chrono RP, chaque semaine, Maryse apporte des réponses précises sur le monde des relations avec les médias. Le maître-mots ? Transmission, vulgarisation, partage, communication.

read more

La méthodologie des relances presse

Relances | 0 comments | by Questiondecom

LA MÉTHODOLOGIE DES RELANCES PRESSE  BY QUESTION DE COM

Dans un précédent article, nous vous avions parlé du phoning pour les relances … il est important de comprendre le fonctionnement plus global d’une campagne presse afin d’optimiser vos futures retombées presse 😉

DU BRIEF À L’ARGUMENTAIRE

En général, Question de com procède à un brief téléphonique ou en visu avec son client afin qu’il nous expose tous les éléments nécessaires.

Cela nous permet, une fois les réponses à nos questions données et le brief intégré, de préparer notre argumentaire pour nos relances. Question de com a la volonté d’être sur la même logique concernant les besoins et les objectifs de son client. La campagne en sera d’autant plus meilleure!

Le fichier de presse est la base de travail pour Question de com. Il doit être travaillé, clair et précis suivant les domaines que l’on souhaite cibler pour notre client. On privilégie le qualitatif au quantitatif, cela parait logique mais rien ne sert d’envoyer notre communiqué en masse quand on connaît le nombre incalculable de mails que les journalistes reçoivent par jour !

Si besoin, un sourcing peut être fait au préalable afin de savoir si les journalistes à qui l’on prévoyait d’envoyer le support presse sont intéressés ou non. Cette méthode est efficace car elle permet à nos appels et mails de ne pas être bloqués à long terme, d’anticiper des sujets potentiels et c’est aussi un gain de temps pour nos autres clients relancés en même temps.

DES RELANCES AU POINT HEBDOMADAIRE

Le support est envoyé … c’est parti !

Une des missions de Question de com est l’organisation quotidienne ! Lors des relances nous nous efforçons d’inscrire chaque détails des appels donnés afin que les relances soient productives.

Le but est de pouvoir visualiser rapidement l’intérêt ou non du journaliste lors de prochaines relances et de permettre à l’équipe de Question de com de travailler en harmonie sur un même fichier.

À chaque fin de semaine, nous nous engageons à envoyer un point hebdomadaire au client afin qu’il puisse suivre l’avancement des relances : il met en avant les parutions, les attentes des journalistes ou alors ceux qui seront suivis régulièrement suivant leur degré d’intérêt, met en avant les warnings des journalistes le cas échéant afin que l’on puisse rebondir sur l’information de manière stratégique.

La qualité principale de notre métier est la rigueur et Question de com souhaite la respecter au mieux afin d’instaurer une réelle relation de confiance avec son client et les journalistes.

read more

RP 2.0, les relations presse en mutation constante

Prospection | 0 comments | by Questiondecom

Relation-presse-journaliste-influenceurs-ancienne-nouvelle-methode

RP 2.0, les relations presse en mutation constante

Vous êtes une agence et vous venez d’acquérir un nouveau budget, vous souhaitez vous surpasser pour élaborer une campagne de relations presse digne de ce nom. Le point fort, ce sont vos cibles : journalistes et/ou influenceurs. Mais comment les aborder ? Comment les séduire dès la première fois ?

Question de com vous donne quelques conseils clés en main pour établir une relation durable 😉

Journaliste et influenceurs, deux approches pour un premier contact qui matche :

Chez Question de com, pour les journalistes, nous conseillons de faire un sourcing pour confirmer des contacts précis et intéressés au préalable. Puis l’information et être envoyée par mail ou par courrier sur la base d’un fichier presse ad hoc.

Et enfin, suivant le sujet, et l’échéance, nous pouvons attaquer les relances (cf. notre article sur les relances 😉 ).

De manière générale, le premier mail est accompagné d’une information presse comme un communiqué, un dossier, ou encore une invitation avec un message clair et précis sur la marque.

Face aux nouveaux influenceurs (blogueurs, instagrammer…), le contact presse peut se faire en utilisant un autre canal de communication, avec un procédé moins protocolaire. Nous pouvons nous permettre de contacter l’influenceur par un message privé sur un des réseaux sociaux et lui présenter la marque en quelques mots. Puis, nous envoyons l’information presse afin qu’il ait toutes les données nécessaires pour avoir envie de communiquer et de relayer l’information sur son réseau.

… et les “petits plus” qui feront la différence d’une campagne de relations presse bien menée :

Concernant les journalistes, nous devons le contacter et l’inviter aux évènements sur ses heures de travail. Cela peut paraitre logique, cependant, nous sommes quelque fois en possession de leur mails personnels ou encore de leur numéro de portable : attention à ne pas empiéter sur leur vie privée ! Vous vous devez d’utiliser leur numéro de portable seulement pour confirmer un rendez-vous ou l’organisation d’un évènement.  Le plus souvent, cela concerne les pigistes, qui travaillent de chez eux. Veillez à organiser vos relances mail et téléphoniques.

Moments clés avec un journaliste: Lorsque vous ferez vos relances, il faudra attacher de l’importance au(x) domaine(s) qu’il traite en général mais aussi aux sujets ou dossiers qu’il a l’intention d’écrire sur le moment. C’est pour cela que le sourcing est très important. En amont de l’évènement et en parallèle de vos relances, vous pouvez lui envoyer un portage des produits de la marque. Ils reçoivent presque autant de mails que de portages, soyez inventifs et créatifs, il faut sortir du lot !

Pour la plupart des blogueurs, ils ont un autre métier et ne sont pas disponibles en journée, les évènements se dérouleront plutôt en soirée ou le week-end. Les relances se font généralement par mails, ils communiquent très peu leur numéro de téléphone.

Par ailleurs, leurs articles devenant pour certains payants donc si le blogueur est influent dans le domaine attendu, la marque doit s’en donner les moyens et lui porter plus d’intérêt. La professionnalisation des blogueurs, de la passion à la rémunération, cela fera l’objet d’un prochain post 🙂

Moments clés avec un blogueur: Ils apprécient les invitations écrites à la main, plus qu’une invitation presse imprimée “basique”. De plus, vous pouvez leur envoyer le produit dans un paquet personnalisé : en effet, ils sont adeptes du “unboxing”, ils déballent leur colis en live et le partage sur leur blog !

Pour conclure, quelque soit les cibles que vous choisirez dans votre stratégie de relations presse, soyez rigoureux avec le suivi et l’envoi de vos supports presse si vous voulez maximiser vos retombées.

Afin d’éviter tout amalgame, le fait de ne pas utiliser les mêmes outils de communication avec les influenceurs ne veut pas dire qu’il y a moins d’implication de leur part. Malgré la proximité instaurée avec eux, ils ont besoin d’informations précises et concises.

Et à l’inverse, les journalistes ne sont pas tous pieds et poings liés (ou autre !!!) par l’envoi de dossiers de presse papier ou mail, mais savent aussi apprécier les portages créatifs et plus “fun”!

Maintenant c’est à vous de jouer !

read more

Le phoning dans les RP

Prospection | 0 comments | by Questiondecom

Le phoning dans les RP :

Les relances téléphoniques sont la partie la moins « fun » des RP mais toutefois essentielles.

En effet, il ne suffit pas d’envoyer son communiqué, dossier ou invitation presse en attendant sagement que le journaliste daigne nous répondre.

Et oui ! Il faut se donner les moyens d’attirer son attention.

PRIMO : Le journaliste reçoit des centaines d’informations presse par jour et il n’a malheureusement pas le temps de tous les ouvrir.

DEUZIO : Le journaliste ne nous doit rien, si l’information ne l’intéresse pas il ne prendra pas forcément le temps de nous répondre. On ne lâche rien.

TERTIO : Le journaliste a des délais à respecter pour sa rédaction. Il est de notre devoir de le contacter le plus régulièrement possible afin que le journaliste puisse traiter notre sujet avant les périodes de bouclage.

Pour finir, le journaliste reçoit d’autres appels dans la journée, s’il répond c’est qu’il le veut bien et qu’il a un temps à nous accorder, il faut en profiter !

Les petits conseils phoning de Question de com … les meilleurs sans aucun doute !

Être clair et concis dès les premières secondes d’où l’importance de préparer son argumentaire.

Se lancer directement dans l’argumentaire … STOP ! Lui demander si on le dérange ou s’il souhaite qu’on le rappelle plus tard

Après la première approche,

Le journaliste est notre « bonne cible » et il semble intéressé : c’est le résultat parfait pour nous, on parle de notre sujet et lui donnons le max d’infos sur le produit 🙂

Le journaliste de notre listing n’est finalement pas la meilleure cible pour notre information presse. De ce fait, nous nous excusons de l’avoir dérangé et nous raccrochons … NONNNNNNN on lui demande d’abord le contact qui pourra nous aider au mieux.

Le journaliste s’occupe de ce genre de sujets mais il ne semble pas intéressé, vous raccrochez …. TOUJOURS PASSSSSS on lui demande pourquoi afin que nous le contactions de manière intelligente la prochaine fois.

Les petits plus …

Les journalistes qui ne nous répondent pas : leur laisser un message ou leur renvoyer un mail de relance. Évitez plus de trois messages ou mails, cela sera considéré comme du harcèlement.

Garder un rythme de relance régulier : contacter le même journaliste tous les 8 jours (pour un sujet sur une longue période) ou deux à trois fois par semaine pour les évènements presse (voyages, conférences ..)

ATTENTION : Les relations presse ne rime pas avec démarchage, nous ne sommes pas des commerciaux qui souhaitent absolument vendre notre produit. Nous devons rechercher la qualité plutôt que la quantité (ex : cibler un support de notre thème avec un fort taux d’audience)

Avec tout ça, vous n’aurez que de bons résultats !

read more